Le Mind Map: un levier de succès

En ce temps de fin d’année, il se peut bien qu’on se sente submergé par les bilans de fin d’année et l’établissement d’objectifs pour 2017. On ne sait par où commencer lorsque les idées se bousculent dans notre tête. Dans ces moments, il est important de s’outiller avec des techniques qui fonctionnent pour nous. Personnellement, lorsque j’ai un projet ou un objectif en tête mais je ne sais pas par où commencer, la technique que je préfère c’est le Mind Map (connu en français comme carte heuristique).

Avant de pouvoir définir ses objectifs, il est important de savoir dans quelle direction on veut se diriger. Personnellement, le mind map m’aide à mettre de l’ordre dans mes idées. Comme je suis une personne très visuel et qui ne navigue pas très bien dans l’abstrait, le mind mapping me permet de voir sur papier mes idées prendre forme.

Mais à quoi ressemble un mind map?

Au cours de la dernière année, j’ai fait plusieurs mind maps sur des sujets différents. En voici quelque unes :

mind map infolettre actio coaching

Mind map crée pour identifier le contenu et « look » des ressources téléchargeables Actio Coaching

mind map actio

Mind map crée pour identifier le contenu et « look » de l’Infolettre Actio Coaching

Ces bouts de papiers avec pleins de mots, de cases et de lignes les reliant tous ensemble vous semblent intimidants? Il n’y a pourtant pas de raisons d’être intimidés – au contraire, le mind map mettra de l’ordre dans vos idées.

Le fonctionnement d’un mind map est fort simple et accessible à tous :

  • En premier lieu, dans une case au centre de la page, commencé avec l’idée centrale que vous voulez aborder
  • Commencer à noter vos idées et reliez-les ensembles où ceci fait du sens pour vous ;
  • Généralement les sujets ou idées plus générale se trouvent près du sujet principale et plus on s’éloigne du centre plus les idées sont soit détaillés ou en relation indirect avec l’idée centrale ;
  • Minimiser le nombre de mots utilisés dans vos cases : simplement 1 ou 2 mots suffisent. Ceci aide à garder les idées claires et inspire la flexibilité. Si vous sentez que plus que 1 ou 2 mots sont nécessaires, simplement créer d’autres cases avec ces mots ;
  • Vous pouvez commencer avec un mind map générale qui inclut seulement les grandes idées et par la suite créer d’autres mind maps plus spécifique vous inspirant du premier mind map ;
  • Si vous êtes créatif, pourquoi ne pas utiliser des couleurs et des images? Ajouter de la couleur et des images favorise la priorisation de différents éléments, nous garde focus et stimule la mémoire vis-à-vis ces mêmes éléments. Je dois admettre que j’ai un peu de travail à faire avec cet aspect!
  • Malgré les conseils énumérés ici, n’oubliez surtout pas qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire un mind map. Essayer différentes façons et adapté votre mind map à ce qui fonctionne pour vous.

À chaque fois que je commence un mind map, je me surprends. Rapidement les idées commencent à sortir. Des nouvelles idées appariassent. Des pistes de solutions inattendues se mettent sur papier. L’inspiration coule à flot. Inévitablement, une nouvelle énergie se manifeste et je suis motivée à bloc à l’idée d’entamer ce nouveau projet ou objectif.

En cette période d’établissement d’objectifs, je vous propose donc de faire un premier jet avec la définition de vos objectifs 2017 en créant votre propre mind map.

Garder ces mind maps à la vue, ils seront utiles pour les prochaines étapes : définir des objectifs SMART (télécharger ICI votre outil gratuit pour établir des objectifs SMART en vous abonnant à l’infolettre Actio) & l’établissement d’un plan d’action complet et réaliste.

Avez-vous déjà utilisé un mind map? Comment avez-vous trouvez l’expérience?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *