Mon défi Miracle Morning: se lever à 5h30, est-ce que ça fait réellement des miracles?

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt »

Est-ce vraiment vrai? J’ai décidé de tester le tout et relever le défi 30 jours tel que proposé dans le livre Tout se joue avant 8h (Miracle Morning) par Hal Elrod.

Le principe de base du livre est essentiellement centré sur l’importance de bien commencer sa journée pour qu’elle se poursuive dans le bon état d’esprit. Se concentrer sur des comportements qui, lorsque mis en pratique de façon régulière, peuvent générer de bons résultats pour ceux qui les mettent en pratique.

On ne se le cachera pas, il n’y a rien de très nouveau dans les propos d’Hal. Ce qui est nouveau par contre, c’est la façon qu’il présente le tout. Dans son livre, Hal encourage les gens à établir une routine du matin qui inclut toutes les meilleurs pratiques de développement de soi en une seule routine. Dans le passé, certains experts suggéraient de faire une ou deux de ces habitudes. Jamais un ouvrage populaire n’a rassemblé les 6 habitudes ensemble pour former une seule routine.

Quelles sont les 6 habitudes d’un Miracle Morning?

Hal utilise l’acronyme anglais S.A.V.E.R.S pour qualifier ces habitudes. Elles sont les suivantes :

S : silence

A : affirmations

V : visualisation

E : exercice

R : lecture (reading)

S : écriture (scribing)

L’objectif est de mettre en pratique ces 6 habitudes ensemble à l’intérieur d’une seule routine avant de commencer notre journée. En fessant ainsi, nous favorisons l’exécution de nos objectifs, notre productivité et notre bien-être générale. On se met au premier plan et on décide dans quelle atmosphère le reste de notre journée se déroulera.

En lisant les témoignages de gens qui mettent en pratique le Miracle Morning, on pourrait croire que ces habitudes ont créés des miracles dans leur vie. Ils ont augmenté leurs revenus, perdu du poids et accompli leurs objectifs. Autant j’aimerais croire à ces miracles,  je demeure un peu sceptique.

Un défi : 30 jours de Miracle Morning

Hal lance un défi à ses lecteurs : mettre en pratique le Miracle Morning pour 30 jours et voir comment ça peut changer sa vie. Toujours prête pour un défi, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure pour tout le mois de mars.

Voici en vidéo mes impressions jusqu’à maintenant :

A mi-chemin du défi, voici donc un résumé des points que je retiens de mon expérience :

          A mon premier jour du Miracle Morning, j’ai délimité mes 6 habitudes avec des alarmes prédéterminées sur mon cellulaire. Je désirais m’assurer de respecter un vingt minutes pour compléter la routine. A ma surprise, par contre, 20 minutes fut trop court. J’aurais voulu profiter d’avantage de chacune des habitudes. Le livre suggère même une routine d’une minute par habitude pour un totale de 6 minutes pour les jours où on est vraiment pressés. Je ne sais pas comment ceci serait possible sans se sentir qu’on passe à travers une liste d’épicerie de choses à faire tout en profitant pleinement des bienfaits de chaque habitude ;

          Hal parle beaucoup dans son livre de l’importance de bien se réveiller. Au jour 2, j’ai bien compris pourquoi. Avec le succès du jour 1 derrière moi, j’ai eu l’impression que je serais toute aussi réveillé au jour 2. Et non, je n’ai pas pris le temps de bien me réveiller (Hal suggère de brosser ses dents aussitôt debout et prendre un grand verre d’eau pour s’hydrater). Le résultat était que j’ai passée à travers ma routine à moitié endormi et en mode zombie. Si je suis pour me lever à 5h30, je veux vraiment vivre chaque habitude et ses biens faits sinon, aussi bon rester au lit ;

          Lorsque la première fin de semaine du défi 30 jours est arrivée, je me suis sérieusement posé la question : Est-ce que je veux faire ma routine du matin même la fin de semaine ou juste garder ça pour la semaine? Je suis contente d’avoir persévérée et l’avoir fait même la fin de semaine. À vrai dire, j’ai même préférée faire mon Miracle Morning la fin de semaine. Contrairement à la semaine, je me sentais moins pressée par le temps. J’ai pu vraiment profiter de chaque moment et les savourer…Oui oui, savourer se lever du lit à 6h la fin de semaine!

          Finalement, avec un bébé de 2 mois qui ne se réveille pas toujours à la même heure, il y a eu quelques matins où elle m’a interrompu au milieu de ma routine. Au lieu de tout arrêter, j’ai décidé de me concentrer sur les habitudes qui sont les plus importantes pour moi (après l’avoir nourri et endormi bien sûr!). Ces matins-là, je me suis donc concentré sur le silence, les affirmations, la visualisation et l’exercice. Pour ce qui est de la lecture et l’écriture, j’ai décidé de les faire plus tard dans la journée.

De façon générale, ma routine de Miracle Morning va super bien jusqu’à présent. Est-ce que j’ai doublé mes revenus? Non. Est-ce que j’ai perdu 20 livres en 2 semaines? Non plus. Mais est-ce que je fais avancer mes objectifs? Oui. Juste ça, c’est un gros plus. Est-ce que j’ai de l’inspiration pour d’actuels et futurs projets? Oui.

Pour l’instant même si les résultats ne sont pas miraculeux, ils commencent à se faire sentir et j’adore ça!

Je vous prépare un autre résumé suite à la fin du défi.

One Response to Mon défi Miracle Morning: se lever à 5h30, est-ce que ça fait réellement des miracles?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *